5 + 5 Dialogue - country flags

Lancement de l'enquête sur les Établissements d'Enseignement Supérieur et des Centres de Recherche

Lors de la troisième Conférence Ministérielle du Dialogue 5+5 tenue à Tunis en 2017 un nouveau programme de travail 2017-2018 a été approuvé avec trois types d'actions: réseautage; recherche et innovation, et enseignement supérieur, où l'action A7 a été consacrée à la création d'un réseau d'établissements d'enseignement supérieur (EES) des pays membres du Dialogue 5+5 (Italie, France, Espagne, Portugal, Malte, Tunisie, Algérie, Maroc, Mauritanie, Libye).
Afin de créer ce réseau d'EES dans les pays du Dialogue 5+5, il est nécessaire de caractériser les EES existants, les cours et la mobilité internationale des étudiants, les centres de recherche et la coopération existante entre les pays du Dialogue 5+5. Les leaders de l'Action A7, le Portugal et la Tunisie, invitent tous les Présidents des Universités, ainsi que les doyens et directeurs de chaque établissement d'enseignement supérieur, public et privé, à répondre au questionnaire en ligne jusqu'au 31 Mai 2018 (lien).

Le questionnaire actuel vise à fournir une base d'informations pour la création d'un réseau d'EES et de son (ses) centre (s) de recherche qui vise à:

  • Renforcer les liens existants entre les établissements d'enseignement et de recherche et développer de nouveaux partenariats pour la mise en place de nouveaux projets de coopération;
  • Participer à la construction de l'Espace 5+5 pour la recherche, l'innovation et l'enseignement supérieur;
  • Soutenir les initiatives qui favorisent le partenariat institutionnel en intégrant les aspects du développement durable et de la coopération: réseaux scientifiques, mobilité des étudiants, professeurs, chercheurs et personnels administratifs, co-diplômes et co-tutelle de thèses, développement de la formation et de la recherche en ligne.

Ecole d'été sur la croissance bleue dans la région euro-méditerranéenne - 2018

L'Institut national italien d'océanographie et géophysique appliquée (OGS), en collaboration avec d'autres institutions partenaires, organise une école de formation avancée à Trieste pour les chercheurs, scientifiques et gestionnaires des pays méditerranéens et de la mer Noire.
OGS entend soutenir la création de parcours de carrière stables et attrayants et de talents hautement qualifiés qui seront nécessaires pour soutenir les secteurs marines et maritimes en expansion. L'objectif de l'école de formation est de renforcer les compétences professionnelles et d'améliorer les compétences dans les domaines liés à l'économie bleue.
L'Ecole d'été est organisée conjointement par l'OGS, l'Institut national d'océanographie et de géophysique appliquée, dans le cadre de l'Initiative pour la croissance bleue soutenue par le Ministère italien de l'éducation, de l'université et de la recherche (MIUR) (Dialogue 5 + 5 ) et l'Université euro-méditerranéenne (EMUNI).

Ecole d'été sur la croissance bleue dans la région euro-méditerranéenne 2018
Formation en ligne: 11-15 juin 2018
En classe : 18 - 27 juin 2018
18-22 juin auprès EMUNI, Piran (Slovenie) et 25-27 auprès OGS, Trieste (Italie)
Date limite d'inscription: le 9 avril 2018

S'il vous plaît suivez le lien pour plus d'informations: ici

WestMED - Premiére réunion du comité de pilotage

Les Ministres et hauts représentants d'Algérie, France, Italie, Libye, Malte, Maroc, Mauritanie, Portugal, Espagne et Tunisie ont adopté la déclaration sur l'Initiative pour le développement durable de l'économie bleue en Méditerranée occidentale le 30 novembre 2017, en Naples, Italie). La réunion s'est tenue le 1er mars à Bruxelles sous la coprésidence algéro-française.

Pour plus d'informations: The Virtual Knowledge Centre

Le groupe de travail BLUEMED

Le groupe de travail du GSO de la BLUEMED Initiative, coordonné par la DG Recherche et Innovation en étroite collaboration avec le Secrétariat de l'Union pour la Méditerranée (UfMS), s'est réuni à Bruxelles le 28 février. Il vise à promouvoir l'extension du programme stratégique de recherche et d'innovation de BLUEMED et des activités connexes aux pays de l'UpM non membres de l'UE désireux d'adhérer sur une base volontaire. Le groupe de travail soutenu par Horizon 2020 est financé dans le cadre du projet d'action de coordination et de soutien: CSA BLUEMED. L'objectif de la réunion était de discuter de l'état de l'art du BLUEMED SRIA (Programme Stratégique de Recherche et d'Innovation), de sa mise à jour, de sa mise en œuvre et des prochaines étapes.

Plus d'informations: BlueMed Initiative

La conférence de l’Union pour la Méditerranée des acteurs régionaux de l’économie bleue

L’économie bleue représente un potentiel considérable de création d’emplois et d’investissements dans la région euro-méditerranéenne, et par ce biais, de développement humain et durable, d’intégration et de stabilité. Plus de 400 acteurs régionaux se sont rassemblés les 29 et 30 novembre à Naples, à l’occasion de la conférence de l’UpM sur l’économie bleue en Méditerranée.
L’objectif de cet événement organisé sur deux jours a ètè de consolider une communauté méditerranéenne de l’économie bleue en travaillant sur des solutions de développement durable pour la région, ainsi que sur la création de partenariats et initiatives pour bénéficier pleinement du potentiel de la croissance bleue. La conférence a été organisée autour de 12 ateliers thématiques portant sur l’ensemble des secteurs que comprend l’économie bleue, à savoir les « emplois bleus » et la formation, la recherche et l’innovation, l’entrepreneuriat bleu, la coopération avec la garde côtière, les zones marines protégées, l’énergie offshore, le tourisme côtier et maritime, la pêche et l’aquaculture.

En plus, le Secrétariat général de l’UpM a lancé un Centre virtuel de connaissances sur l’économie bleue ; une plateforme en ligne d’information et de mise en réseau pour les acteurs de l’économie bleue dans la région méditerranéenne.

Pour en savoir davantage :
UpM – Actualités
Virtual Knowledge Centre 

Lancement du Master spécialisé en croissance bleue durable

En collaboration avec l’Université de Trieste, l’Institut national d’océanographie et de géophysique expérimentale italien (Istituto Nazionale di Oceanografia e Geofisica Sperimentale, ou OGS) organise un programme de master spécialisé en croissance bleue durable. Ce programme a débuté en janvier 2018 à Trieste et sera divisé en trois périodes de 15 jours chacune (mars, juillet et octobre). Scientifiques, techniciens et opérateurs des secteurs marin et maritime, ayant cumulé au moins 12 ans d’études primaires et secondaires, et titulaires d’un diplôme universitaire permettant l’accès à un programme de doctorat pourront participer à ce master.

Pour tout renseignement, veuillez contacter: masterbluegrowth@inogs.it

Pour en savoir davantage: Advance Master in Sustainable Bluegrowth

Tunis, un résumé audiovisuel de la réunion ministérielle du Dialogue 5+5

Un bref aperçu de vidéo illustrant la dernière réunion ministérielle tenue à Tunis le 31 mars 2017.

 

 

 

Prochaines conférences

7 avril: PRIMA Réunion des groupes d’intérêt, Slovénie

18-19 avril: BLUEMED - Un bassin de recherche et d'innovation pour une croissance durable (Sliema, Malte)

20 avril: Conférence ministérielle informelle: L'Initiative de croissance bleue: tourisme nautique et maritime (Valette, Malte)

26-27 avril: Réunion des groupes d’intérêt du 4PRIMA, Le Caire, Egypte

3 mai: Réunion de niveau technique: Renforcement de la coopération euro-méditerranéenne par la recherche et l'innovation (Attard, Malte)

4 mai: Conférence ministérielle sur le renforcement de la coopération euro-méditerranéenne par la recherche et l'innovation (Valette, Malte)

11-12 mai: Marie Curie Slodowska Conférence sur les actions Malte

21-22 juin: Forum Euro-Nano, Malte

27-28 juin: Conférence de l'ESA sur la résilience méditerranéenne, Malte

5-6 octobre: Conférence notre océan 2017, Malte

Séminaire sur l'assurance de la qualité à Paris le 10 février 2017

Le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche a organisé le 10 février 2017 le séminaire sur l'Assurance Qualité dans l'Enseignement Supérieur et la Recherche tenu à Paris dans les locaux de l'Agence Française d'Assurance Qualité (HCERES). Presque tous les 5 + 5 pays ont assisté à la réunion Avec l'envoi de 2 représentants par pays. La séance d'ouverture a été donnée par la Tunisie, présidente du 5 + 5 et la France.

Chacun des systèmes nationaux d'assurance de la qualité présentés présente presque les mêmes normes d'évaluation externe et interne de l'enseignement supérieur et de la recherche conformément aux recommandations du processus de Bologne. C'est un signe très encourageant pour le développement d'une future coopération dans le cadre du prochain plan d'action 5 + 5 (2017-2018) et ce même si les agences d'assurance qualité locales ne sont pas exactement organisées de la même manière. Tous les acteurs concernés sont conscients de la nécessité de travailler ensemble à la reconnaissance commune des diplômes dans tous les pays concernés afin de faciliter la mobilité des chercheurs et des étudiants afin de créer des synergies autour du bassin méditerranéen.

A la fin du séminaire, tous les participants ont exprimé leur intérêt à participer au groupe de travail sous la coordination de la France en tête des deux actions dans le cadre 5 + 5 sur la Qualité

Assurance d'une part et sur la gouvernance d'autre part, prévoyant que chaque Etat membre de la 5 + 5 reconnaîtrait les noms des participants et la représentation institutionnelle proposée (agence d'assurance qualité / ministère, soit deux représentants par pays).

Contacts:

Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche

Benoit Labat: benoit.labat@recherche.gouv.fr