5 + 5 Dialogue - country flags

Pour stimuler la croissance et l'emploi, les pays du Dialogue 5 + 5 devraient déployer davantage d'efforts pour promouvoir l'esprit d'entreprise, moteur puissant de la prospérité partagée. En effet, la création et la croissance des entreprises favorisent l'emploi et le développement de nouvelles compétences, renforcent l'innovation et augmentent les potentiels de marché.

De nombreux pays sont engagés dans des processus de réforme de leurs systèmes politiques, économiques et sociaux afin de stimuler l'investissement, d'encourager l'initiative et de favoriser des partenariats économiques solides qui sont essentiels dans toute la région de la Méditerranée occidentale.
Les pays membres du Dialogue 5 + 5 doivent revitaliser leurs économies pour promouvoir une croissance intelligente, durable et inclusive afin de développer les régions défavorisées et d'améliorer la création d'emplois conformément aux normes internationales du marché du travail. La recherche, l'innovation et l'enseignement supérieur jouent un rôle clé dans la création d'emplois. Il faut un cadre de coopération solide et des synergies favorables entre les dix pays. Confrontés à plusieurs défis, les pays membres du Dialogue 5 + 5 sont invités à approfondir leur partenariat pour stimuler davantage la croissance économique et la stabilité sociale.
Dans ce contexte, les pays du Dialogue 5 + 5 sont encouragés à coopérer avec le Secrétariat de l'Union pour la Méditerranée et à exploiter les synergies possibles avec les initiatives et projets pertinents de l'UpM, tels que l'Initiative méditerranéenne pour l'emploi (Med4Jobs), l’université Euro-méditerranéenne de Fès et l'Université EMUNI.

Le programme de travail 2017-2018 vise à consolider davantage les actions identifiées dans le programme de travail 2015-2016 et propose des programmes / actions concrètes de collaboration en accord avec les priorités actuelles des pays membres du Dialogue 5 + 5 dans le domaine de la recherche, l'innovation et l'enseignement supérieur. Ces actions nécessitent des ressources financières qui peuvent être collectées à partir des budgets nationaux avec le soutien possible du secteur privé et des donateurs régionaux et internationaux.

Le groupe de hauts fonctionnaires

La conférence ministérielle sur la recherche, l'innovation et l'enseignement supérieur célébrée en mars 2015 à Madrid a accepté la création d'un « groupe de haut niveau », plus tard renommé « groupe de hauts fonctionnaires » pour aligner son nom sur d'autres GSO créés Dans le cadre du Dialogue 5+5 (en anglais, le « Group of Senior Officials » ou GSO).

 

Mohand Tahar Belaroussi Directeur des programmes de recherche, de l'évaluation et de la prospection

Noureddine Meddad Conseiller chargé des études et de la synthèse

Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Fermer

Benoit Labat Chef adjoint du Département Stratégie, expertise et gestion des programmes de coopération internationale

Antoine Weexsteen Département Stratégie, expertise et gestion de la coopération internationale

Mission Europe et international pour la recherche, l'innovation et l'enseignement supérieur

Fermer

Maria Cristina Pedicchio Présidente

Mounir Ghribi Coopération internationale et partenariats stratégiques

Angelo Camerlenghi Directeur GEO-OGS

Institut national d'océanographie et de géophysique expérimentale

Fermer

Faycel Abdeladhim Abdelli Président

Oussama Noureddine Fazzani Directeur Général, Centre National de la Qualité

Agence libyenne pour la recherche, l'éducation et la technologie

Fermer

Ali Mohamed Salem Président

Ali Mohamed Salem Boukhary Directeur de la recherche scientifique

Université de Nouakchott Al Aasriy

Fermer

Teresa Díez Iturrioz Directeur général de la coopération internationale, Ministère de l'économie, de l'industrie et du commerce​

Gonzalo León Vice-recteur du Partenariat pour l'innovation, Université polytechnique de Madrid

Fermer

Slim Choura Directeur général de la coopération internationale

Abdelmajid Ben Amara Directeur général de la recherche scientifique

Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Fermer

Observateurs

Ikebrou Sedigh Directeur
Abedelkhalek Medjber Chef de division

Département du développement humain

Fermer

Maria Cristina Russo Directeur de la Coopération

Christopher Gauci Agent de politique
Direction Générale de la Recherche et de l'Innovation

Fermer

Emmanuelle Gardan Gestionnaire de programme

Enseignement supérieur et recherche

Fermer

La Déclaration de Tunis (2017)

Les Ministres chargés de la Recherche, de l'Innovation et de l'Enseignement Supérieur des pays membres du Dialogue de la Méditerranée Occidentale (Dialogue 5+5)  se sont réunis  à l’occasion  de la Troisième Conférence Ministérielle sur la Recherche, l'Innovation et l'Enseignement Supérieur, à Tunis le 31 mars 2017 en présence de la Commission Européenne, du Secrétariat Général de l’Union de  Maghreb Arabe et du Secrétariat Général de l’Union pour la Méditerranée.